Spécial élections françaises: pourquoi ce candidat ? Sylvain vote Marine Le Pen

14

Taiwan Mag veut donner la parole aux françaises et français de Taiwan. Vous êtes adhérent d’un parti politique, symphatisant d’un mouvement et vous souhaitez partager votre point de vue sur votre candidate ou candidat, pour la présidentielle et législative, n’hésitez pas à nous envoyer votre réponse (taiwanmag@gmail.com) à la question: « Pourquoi ce candidat ? ». Deuxième volet de cette rubrique: Sylvain, français résidant à Taipei, votera Marine Le Pen.

« Pourquoi je vote Marine le Pen.

La France connaît depuis le milieu des années 80 une profonde crise économique et sociale qui n’a fait que s’accélérer et s’amplifier depuis le milieu des années 90. Il faut en chercher les causes dans les politiques d’inspiration libérale mises en place à partir du début des années 70, ainsi que dans l’intégration européenne avalisée par l’application du traité de Maastricht, et qui ont conduit aux effets désastreux dont les Français ont aujourd’hui à souffrir : désindustrialisation, démantèlement des services publics, chômage de masse, baisse du pouvoir d’achat, paupérisation des classes moyennes, désertification des campagnes, explosion de la misère dans les espaces périurbains, délitement du lien social.

À cet état de fait préoccupant s’est ajouté un autre phénomène : l’immigration de masse.
Une immigration tout d’abord économique voulue et encouragée par le grand patronat français et dont l’origine est à rechercher dans les politiques dites « d’immigration professionnelle provisoire » initiées au milieu des années 50, puis de peuplement avec les politiques dites de « regroupement familiale » débutées au milieu des années 70 et augmentées depuis de politiques visant à l’assouplissement des conditions de séjour des étrangers et à la simplification des procédures de naturalisations ; politiques qui ont constitué un véritable appel d’air à l’immigration massive et dont les stigmates sont non-seulement la ghettoïsation communautaire – bien visible dans ces espaces périurbains que l’on nomme les banlieues – mais aussi la crise identitaire qui en résulte et dont souffre une part non-négligeable de deux générations d’enfants d’immigrés peu ou pas assimilée.

À ceci ajoutons l’abandon total de l’indépendance française et du modèle français dit « de troisième voie » hérité des conceptions gaulliennes en matière de politique étrangère, du fait de l’allégeance aux intérêts néoconservateurs américains et de la réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, ainsi la France a-t-elle peu à peu perdu sa place historique sur l’échiquier international, tout en participant à des aventures militaires d’agression nous valant aujourd’hui d’être la cible d’opérations terroristes.

Le seul parti à avoir tiré la sonnette d’alarme dès le début des années 80 et à avoir pris conscience des problèmes qui allaient se poser à la France et au peuple français est le Front National. Mais ce parti politique a mauvaise presse en France. Il est volontiers décrit par les médias comme un parti xénophobe, d’inspiration fasciste et donc antidémocratique et liberticide. Pourtant, vu de Taiwan, il est tout au plus un parti de patriotes qui appelle au respect de certaines valeurs que ne renierait aucun des deux partis majoritaires – nationaliste ou indépendantiste – ici : respect de l’indépendance nationale, respect des valeurs républicaines – telle que la non-reconnaissance de quelque communauté que ce soit à l’exception de la communauté nationale des Citoyens – et strict respect de la Loi, préservation des frontières nationales visant à la maitrise des flux migratoires ainsi qu’à une protection efficace de l’économie nationale, patriotisme économique et social visant a une société homogène et apaisée.

La seule candidate à l’élection présidentielle proposant un constat lucide de la situation désastreuse que connaît notre pays, ainsi qu’un programme clair visant à recouvrer l’indépendance française et, par-delà, à se donner les moyens réels de relancer l’économie, retrouver du lien social et peser à l’international est, pour moi, Marine le Pen. »

Sylvain Nau, Mars 2017

14 COMMENTS

  1. Etablir un parallèle avec Taiwan est déjà complètement stupide, mais vous n’êtes pas à une contradiction près. Le fn, un parti du « respect de l’indépendance nationale, respect des valeurs républicaines »… je rigole ! Marine Le pen est en ce moment en Russie,y faire quoi, chercher un appui, des finances ? Indépendance nationale vous dîtes ? Respect des valeurs ? Non mais vraiment, arrêtez je vais faire dans mon pantalon ! Chatillon, GUD … ça vous parle ? Quelle blague.
    Taiwanmag, pourquoi relayer les fn ?

  2. Cher Jean-Sébastien,
    nous voulons créer un espace de discussions et d’échange des idées autour des élections françaises. Nous ne partageons pas les points de vues de Marine Le Pen, mais il semble qu’un mouvement de soutien à cette candidate se trouve à Taiwan, il nous paraît alors important de leur laisser aussi accès à cet espace. A vous, à nous, d’apporter des contradictions.

  3. On peut disliker un article? Des fn a taiwan, vraiment j’sais pas quoi dire, j’espere qu’ils mangent le tofu qui pue, les pattes de poulets et parlent le chinois, bien assimiles quoi

  4. Jean Sébastien… Un grand démocrate!
    «Pourquoi relayer un article sur un parti que je n’aime pas, mais qui est en tête dans les sondages??!! »
    Ca démontre bien la mentalité de cette nouvelle gauche qui se dit les plus démocrate et qui sont pour une totale liberté d’expression, sauf quand ca concerne des personnes qu’ils n’aiment pas.

    De vrais hypocrites

  5. Concernant la contradiction, il y a du boulot au vu de « l’argumentaire » abscons de Jean-Sébastien fait d’insultes et de mépris dans une dialectique adolescente… sans parler de la conclusion, tout à fait digne d’un grand défenseur de la Liberté… c’est beau !
    La comparaison avec Taïwan serait « stupide » ? Développez jeune homme… et je vous répondrais de manière circonstanciée quand à la « 3ème voie gaulliste » qui est à la base du programme de politique étrangère du FN aujourd’hui et des origines de celle-ci.
    Vous me parlez de M. Frédéric Chatillon et du GUD ? Je vous réponds « qui voit la paille dans l’oeil de son voisin ne voit pas la poutre dans le sien »… il semble que M Alain Madelin, ancien dirigeant du groupuscule d’extrême droite racialiste « Occident » ait rejoint Emmanuel Macron… que l’on trouve chez F.Fillon l’idéoligue de ce même groupuscule d’extrême droite : Gérard Longuet, par ailleurs ancien ministre de la défense de N.Sarkoy lors de l’agression de la Libye… F.Asselineau, ex-chef de cabinet de Charles Pasqua, lui-même ancien chef du S.A.C. sous De Gaulle et grand spécialiste de la barbouzerie… dans un autre style J.L.Mélenchon, ancien trotskyste lambertiste et membre des JCR… je continue ?

  6. @TaiwanMyLove. J’ai le plus grand respect pour Taïwan et sa culture, son combat pour l’indépendance et son peuple.
    Bien à vous.

  7. T’es un rigolo toi Syl No. Madelin n’est pas salarié et n’a pas rejoint l’équipe de Macron. Longuet? Vu la direction prise par Fillon, ils vont de pairs. Asselineau, connait pas bien. Je préfère un trotskyste qu’un naze du fn. Mais dis-moi, toi, tu en penses quoi de Chatillon, employé par ta patronne ? Un sale type.

  8. @Jean-Sébastien, nous avons des opinions divergentes quant à M. Frédéric Chatillon, à propos duquel vous ne savez sans doute pas grand-chose à l’exception des diffamations colportées par les mass-médias.
    De plus, je soutiens la candidature de MLP mais ne suis aucunement salarié par le Front National donc la qualifier comme étant ma patronne est tout à fait abusif… à moins qu’il ne s’agisse là encore de l’un de vos raccourcis dont la vulgarité le dispute à la bêtise.
    Enfin, j’attends toujours que vous démontiez de manière argumentée mon parallèle entre Taïwan et la France… mais je crains d’attendre longtemps au vu du niveau intellectuellement indécent de vos propos.
    Quant à A.Madelin, il ne me semble pas que son soutien à Macron ait été rejeté par l’intéressé qui prend un peu tout et n’importe quoi avec lui dans le plus bel esprit de la 3ème République agonisante.

  9. Et bien, ça à d’lair que si tu n’es pas autre parti que l’extrême-droite tu n’as point le droit de t’exprimer.
    Elle est bien belle cette mentalité française à se vouloir nombril du monde, être Charlie malgré les insultes que profère ce journal, et ne pas laisser la parole à tous le monde ! C’est un scandale !

  10. Je rappelle à tout le monde que nous sommes des immigrants à Taiwan et qu’en appliquant la politique du FN en France les immigrants n’auront JAMAIS la chance d’être traités comme nous le sommes ici.

  11. ah bon ?!, tu peux citer un exemple ?
    je ne suis pas un specialiste, mais je crois au contraire que la politque Taiwanaise au regards des immigres s’apparente beaucoup de celui du Front National.
    droit du sang et pas du sol, pas de double nationalite, immigration choisie et justifie, deportation des illegaux ou des etrangers en situation reguliere ayant commis un crime…ect.
    tu peux me citer un exemple contraire ?

  12. Pas de double nationalite si le FN passe, rien que pour ca, je ne voterai pas pour eux car je veux que mes enfants aient les 2, taiwanaise et francaise.
    Perso je voterai Asselineau, tres bon candidat a la carrure presidentielle meme s’il a bosse avec Pasqua qui etait pas clean. Il parait meme que FA une fois dans sa vie a rencontre un type dans la rue dans le pere du frere du cousin du voisin a connu le beau frere d’un mec qu’avait vole un velo …

Laisser un commentaire