Plusieurs députés ont accusé des responsables de divers organismes gouvernementaux de négligence et de manque de coordination, ce qui, selon eux, a permis à plus de 70,000 ressortissants étrangers de disparaître sur le territoire taiwanais et d’être ainsi portés disparus.

Mo Tien-hu (莫天虎), Directeur de l’Agence nationale de l’immigration (NIA), a indiqué que ses officiers ont rencontré des problèmes dans la traque des travailleurs étrangers qui ont quitté leur lieu de travail, mais qui selon toute vraisemblance, sont toujours à Taiwan à travailler illégalement.

Répondant aux questions du député KMT Johnny Chiang (江啟臣) au cours d’une réunion de la commission des affaires étrangères et de la défense nationale de l’Assemblée législative, M. Mo a déclaré qu’environ 51,000 travailleurs étrangers ont disparu en 2015, ajoutant que ces «travailleurs importés» avaient été engagé sur un contrat de travail de trois ans et proviennent pour une grande partie du Vietnam, de Thaïlande, d’Indonésie et des Philippines.

En outre, il y a également environ 20,000 ressortissants étrangers originaires d’autres parties du monde qui sont entrés à Taiwan avec des exemptions de visa ou avec des visas touristiques, qui sont soit portés disparus, soit ont leur visa expiré.

« Il y a un total d’environ 71,000 ressortissants étrangers disparus ou qui se cachent à Taiwan », a déclaré M. Mo.

« Cette situation est grave et met en péril notre sécurité nationale », a déclaré M. Chiang.

Chiang a critiqué les responsables de la NIA et du Bureau de la sécurité nationale, en disant que le premier est chargé de l’immigration et de l’entrée des ressortissants étrangers, y compris le suivi de leurs dates d’expiration de visa, alors que ce dernier est responsable de la surveillance, le suivi et la collecte de renseignements sur les étrangers qui pourraient poser une menace sécuritaire pour le gouvernement et la société.

« Les informations fournies par les fonctionnaires et les citoyens suggèrent qu’au moins la moitié des travailleurs étrangers disparus sont vietnamiens. Ils quittent l’emploi pour lequel ils ont été engagés pour travailler illégalement ailleurs pour des salaires plus élevés« , a déclaré Chiang. « Pourquoi importons-nous encore tant de travailleurs étrangers chaque année ? Le NIA et les autres organismes doivent travailler ensemble pour enrayer ce problème, et en collaborant avec le gouvernement vietnamien afin de réduire le quota de travailleurs importés » conclut-il.

Source: www.taipeitimes.com

3 COMMENTS

  1. Apres s’etre fait tire les bretelles, doit-on s attendre a une recrudescence d’enquetes de l’immigration? Je connais pas mal de monde entre a taiwan avec visa 90j et qui bossent en toute illegalite. Ca les derange pas, mais faut pas que des etrangers fassent pareil dans leur pays, ah ca non hein!

  2. Moi je trouve surprenant ce chiffre, 71,000 !!! 71,000 personnes, des étrangers, dans la nature à Taiwan, à bosser ou alors traffiqués à faire je ne sais quoi ! C’est énorme, c’est juste énorme.

  3. Non mais c est juste incroyable. Ils sont devenus quoi ces gens, prostitution forcee, travail force ? Combien finissent en maid non declaree ? S ils se sont volatilise pour travailler ailleur, comment ils comptent quitter taiwan sans visa pour sortir ? C est trop bizarre cette affaire.

Laisser un commentaire