Les côtes du sud-ouest propices aux risques de tsunami

0

Des scientifiques ont averti que la côte sud-ouest de Taiwan est une zone à risque de tsunami, après avoir enfin élucidé le mystère entourant un tsunami qui a frappé Taiwan au 18ème siècle. Cette vague géante a été la plus dévastatrice jamais enregistrée en mer de Chine du Sud, tuant au-moins 40.000 personnes, entre 1781 à 1782.

Des scientifiques de l’Observatoire de la Terre de Singapour (EOS) de l’Université technologique de Nanyang indiquent que ce tsunami avait vraisemblablement été causé par un glissement de terrain sous-marin de la partie supérieure de la pente sud-ouest de Taiwan, glissement probablement déclenché par un tremblement de terre.

« Un événement identique à celui du 18ème siècle mettrait en danger des millions de vies dans les villes côtières comme Kaohsiung et Tainan, les infrastructures situées au sud de Taiwan seraient gravement endommagées », a averti le Professeur Adam Switzer de l’EOS, qui a dirigé les recherches pour mettre à jour les connaissances sur ce tsunami du 18ème siècle à Taiwan.

Les villes de Kaohsiung et Tainan ont une population totale de plus de 4,5 millions de personnes. La centrale nucléaire de Maanshan, à Hengchun, est également située sur cette même côte.

Source: http://onlinelibrary.wiley.com
Source: http://onlinelibrary.wiley.com

Les résultats des recherches de l’équipe du Professeur Switzer ont été publiées au début du mois dans le « Geophysical Research Letters » (lien), une revue scientifique publiée par l’Union Américaine de Géophysique. Ces glissements sous-marins dévastateurs se produisent lorsque des sédiments s’accumulent sur une pente raide au fond de l’océan. Ils peuvent se déloger lors d’un tremblement de terre, et lorsqu’ils tombent, ils déplacent un important volume d’eau provoquant un tsunami.

Professeur Switzer dit qu’un tremblement de terre de magnitude 7 est susceptible de créer un glissement de terrain sous-marin et peut en conséquence provoquer un tsunami. Le sud-ouest de Taïwan a connu trois secousses sismiques de magnitude 7 durant le siècle dernier.

La dernière, en 2006, était un tremblement de terre de magnitude 7,1 au large de la côte sud de Taiwan, qui a bien provoqué un glissement de terrain sous-marin et a endommagé plusieurs câbles sous-marins, perturbant les services Internet et de télécommunications dans toute l’Asie de l’Est. Ce séisme a également déclenché un tsunami, mais seulement d’une hauteur d’environ 40cm.

Les scientifiques disent qu’il est difficile de prédire quand un tsunami dévastateur frappera. Basé sur l’histoire, les séismes et les tsunamis qui ont eu lieu dans le passé sont susceptibles de se produire à nouveau au même endroit.

« Peut-il se reproduire? Absolument. Demain ou dans 100 ans? Je ne peux pas le dire. » a déclaré le Professeur Switzer. « Mais il y a un danger très clair que cette région connaîtra un séisme de magnitude 7, ce qui peut générer un glissement de terrain sous-marin. »

Taiwan a pris des mesures pour empêcher une catastrophe de type Fukushima, en construisant des tours de refroidissement d’urgence et en augmentant la hauteur des digues entourant la centrale nucléaire de Maanshan. Et le mois dernier, Taiwan a testé son alarme de tsunami afin de familiariser le public avec ce nouveau type d’alerte.

Mais selon le Professeur Switzer, on peut faire davantage pour éduquer les gens face à la menace de tsunami. Dans le sud-ouest de Taiwan, les résidents ne devraient pas attendre une éventuelle alerte au tsunami qui pourrait frapper les côtes en moins de 30 minutes après un tremblement de terre. Même un léger séisme devrait être un signal pour la population à chercher un terrain plus élevé d’au moins trois étages, a-t-il dit. « Le tremblement de terre est l’avertissement, » a déclaré le Professeur Switzer.

Pour alller plus loin:

NO COMMENTS

Laisser un commentaire