Le Man-Yue: le premier mois du bébé taïwanais

1

La venue d'un bébé est toujours un évènement merveilleux dans la vie d'une famille et, à Taïwan, pays où la natalité est au plus bas, le nouveau-né est l'objet de toutes les attentions. Le Man-Yue  ( 滿月 ) qui signifie  pleine lune, mois complet ou mois fini est un des évènements marquants de la venue d'un bébé dans une famille taïwanaise.

L'origine d'une fête pour célébrer le premier mois de la vie du bébé remonte à une époque où le taux de mortalité infantile était particulièrement élevé. Il était ainsi fréquent que le nouveau-né n'atteigne pas ses 28 premiers jours (calendrier lunaire). S'il vivait jusque-là c'était alors considéré comme de bon augure puisque le premier mois de l'existence était considéré comme le plus risqué. Une fois ce cap passé il y avait de fortes chances pour que le bébé puisse vivre et grandir normalement. D'où une fête pour « marquer le coup ».

Pour cette fête le bébé est magnifiquement paré de nombreux ornements : chaînettes en or, collier, parfois de bagues ainsi que d'habits de cérémonie (souvent rouges ou roses). Le Man-Yue se fête en famille mais il est aussi de coutume d'inviter des amis à la cérémonie qui consiste souvent en une fête dans un restaurant. Comme pour un anniversaire ou un mariage, les heureux parents envoient des cartes d'invitation aux personnes qu'ils souhaitent convier. Les invités offrent au bébé divers présents, le plus commun étant une enveloppe rouge (Hongbao) contenant de l'argent. Des bijoux comme des bracelets en ou des colliers sont aussi appréciés lorsque le bébé est une fille.  Pendant longtemps, du fait de l'importance supérieure accordée aux garçons, les cérémonies qui leur étaient destinées étaient plus « poussées » que celles pour les filles, une habitude qui a toutefois quasiment disparu aujourd'hui.

A noter que, au fil du temps, la fête du Man-Yue est de moins en moins élaborée et que certaines familles ne la pratiquent plus, les parents envoyant quand même à leurs amis du riz gluant, des oeufs peints en rouge, des boîtes de gâteaux ou de sucreries.

zp8497586rq

1 COMMENT

  1. Est-il d’usage de raser la tête du bébé à cette occasion (comme en Thaïlande par exemple), ou est-ce que les Taïwanais le font plutôt quand le bébé atteint l’âge d’un an, comme les Chinois ?

Comments are closed.