Portrait: Florian, footballeur et entrepreneur

9

Taiwan Mag possède une nouvelle rubrique: Portraits de francophones. Cette rubrique propose des portraits de francophones, entrepreneurs et créateurs d’initiatives diverses, installés à Taïwan, via une petite interview qui nous fera rencontrer ces personnes, leur environnement, leurs sentiments par rapport au pays, mais aussi leur créativité et leur esprit entrepreneurial.

Nous débutons avec Florian, de Tainan. Il vient de créer la « Ligue de Football de Tainan ».

Florian Vrizas

Peux-tu te présenter ? Depuis combien de temps es-tu expatrié à Taiwan ? Quels sont ton parcours professionnel et ton activité ?

Je m’appelle Florian, je suis étudiant en master 2 d’EPS à l’université nationale de Tainan, j’ai 26 ans et suis lorrain. Je suis arrivé à Taïwan le premier avril 2008 et ce n’est pas une blague. Mon parcours professionnel est très léger vu que je suis encore en études. J’ai travaillé comme professeur de français à temps plein dans un centre de langue privé à Tainan pendant 2 ans, histoire de financer mon master.

Pourquoi as-tu décidé de t’expatrier à Taiwan ?

Quand j’y repense, je trouve idiot ce que j’ai fait… Je suis venu pour une fille, ça s’est mal passé, je suis donc resté pour toutes les autres ! (rire)

3 choses que tu apprécies à Taïwan ?

1) J’aime la simplicité de la vie ici en général.
2) J’aime aussi le fait que beaucoup de Taïwanais soient accueillants à mon égard. Je me suis rarement senti rejeté.
3) La troisième chose pourrait se rapprocher de la première, j’aime la facilité pour manger pas cher. Il y a tellement de restaurants, snacks, convenience stores qu’il est possible de trouver à manger sans avoir à tout préparer soi-même à n’importe quelle heure.

3 choses que tu n’aimes pas à Taïwan ?

1) Par contre, même après plus de trois ans passés sur l’ile, je n’arrive toujours pas à me faire au manque de respect/manière/politesse général de la population. Ce doit être culturel, mais par exemple, la conduite ici représente assez bien ce problème, que je pourrais aussi illustrer par le fait que personne ne retient la porte même si quelqu’un arrive derrière, ou l’ascenseur… Je les trouve (les Taïwanais) très individualistes… c’est peut-être le problème de toutes les grandes villes je ne sais pas…
2) J’ai rencontré une situation qui m’exaspère dans le cadre de la mise en place de la ligue de football. Et aussi dans d’autres situations. Pour une seule et même question, j’ai eu tout un panel de réponses différentes. Pour faire simple, j’ai contacté plusieurs fois la mairie et le responsable des sports et du parc sportif. Je n’ai jamais eu le même prix pour la même prestation, pourtant la personne au téléphone était à chaque fois la même ! Ça peut donner l’impression de se faire arnaquer.
3) Juste parce qu’il en faut une troisième… Je n’aime pas les légumes qui semblent plus gras qu’un menu BigMac et le fait qu’ils mettent de la viande dans tout, pourtant je ne suis pas végétarien (rire)

Parlons de la Ligue. C’est quoi la « Tainan Football League » ?

La TFL est une compétition sous forme de championnat qui cette saison 2011-2012 opposera 6 équipes de Tainan dont deux composées majoritairement d’expatriés, de novembre à décembre. C’est la première édition.

Pourquoi as-tu créé cette Ligue ?

J’organise la Ligue mais j’y participe également en tant que joueur, en espérant que ça ne pose pas de problème (rire). La raison du pourquoi est très simple: on a pour habitude de jouer tous les dimanches contre des Taïwanais, mais ça ne ressemble pas vraiment à un match. J’ai voulu créer quelque chose d’un peu plus organisé afin d’augmenter l’intérêt et la fréquence des matchs de compétition.

Mais il n’y a rien à Taïwan, pas de championnat professionnel ? Comment fonctionne le football sur l’île ?

Je n’estime pas connaître le sujet parfaitement, donc je répondrai brièvement à cette question. La fédération de football taïwanaise organise un seul et unique championnat de football qui regroupe 6 ou 8 équipes avec des niveaux très hétéroclites. Et c’est tout. Il y a bien aussi des évènements ponctuels, mais rien sur le long terme pour la majorité des joueurs. Hormis à Taipei. Il y a donc un grand chantier, et je compte bien essayer de le développer tant que possible.

Et comment elle marche cette Ligue ?

La Ligue, c’est un championnat classique sous forme de matchs aller-retour, tous les matchs se joueront sur le même terrain pour des raisons de coûts, mais surtout car il est très difficile de trouver des terrains aux bonnes dimensions !

Quels projets pour le futur ?

J’espère pouvoir profiter de la dynamique lancée à Tainan pour faire la même chose à Kaohsiung et Taichung. Pour Taipei, je pense qu’il faudra plus de discussions. Dès le printemps 2012, j’espère rassembler des équipes de toute l’ile pour un championnat de coupe à Tainan.

Développer le football pour adulte est une première étape. J’espère ensuite pouvoir développer la formation des jeunes qui est anarchique sur l’ile. Le plus dur sera de rassembler les différents « entraineurs-bricoleurs », qui gagnent leur pain sans vraiment avoir de méthode, sous une même bannière pour les former afin de dispenser de vrais entrainements, et proposer ainsi aux enfants une formation sérieuse et efficace.

Comment vois-tu la Ligue dans 5 ans ?

Dans 5 ans, je rêve que les équipes de chaque ville aient adhéré à ce plan de développement et que le football à Taïwan soit un bloc uni avec un vrai championnat. Dans 5 ans, il y aura peut-être une ligue professionnelle et j’espère pouvoir travailler dans cette Ligue, afin de promouvoir les équipes et le football en général auprès de la population taïwanaise.

Une petite vidéo postée dernièrement sur Youtube:

_________________

Un grand merci à Florian de nous avoir accordé cette interview. Par ailleurs, il est à la recherche de sponsors, n’hésitez pas à le contacter si vous êtes intéressé. Retrouvez le site Internet de la Ligue et sa page Facebook.

zp8497586rq

9 COMMENTS

  1. Bravo à toi Florian !
    Tu es entré en action vachement vite sur projet ! Bonne chance, j’espère que ça va marcher ! Et j’espère pouvoir venir assister à n match d’ici quelques années !

  2. Merci Pirem, le projet a pas loin de 3 ans deja et c’est seulement maintenant que j’ai les contacts necessaires pour le mettre en route. Le gros du travail (convaincre les equipes et trouver le terrain, les arbitres…) a commence en Mai dernier. Je suis maintenant encore en train de negocier les arbitres que je trouve trop cher et negocier avec des potentiels sponsors ou partenaires…
    C’est un travail assez long surtout que je suis seul… Mais cette experience donnera une bonne base si elle est concluante a ce que pourrait donner le foot dans toutes les villes de taiwan.

  3. Laisse moi trouver un moyen de faire venir ma nana à Taïwan autrement qu’en voyage organisé (sic!) et c’est avec plaisir que je te donnerai un coup de main là où je peux !

    Tu m’as carrément bluffé sur ce coup-là ! Ca mérite du soutien, même si je serai plutôt gardien qu’avant-centre…si ce n’est pendant l’après-match !

Comments are closed.