Un couple originaire d'Indonésie, arrivé récemment à Taiwan pour visiter leur fille, a été retrouvé à 1h du matin, perdu, ne parlant ni anglais ni mandarin, à plusieurs kilomètres de l'aéroport.

Le couple, dans la soixantaine, est arrivé le 27 mai au soir et a tout de suite été repéré par un rabatteur. Les prix des taxis officiels à l'aéroport sont chers, et le rabatteur, offrant un prix défiant toute concurrence, les a installé dans un bus qui devait les déposer près d'une rampe d'autoroute où les attendait un taxi. Le couple d'indonésien s'inquiète et décide de sortir du bus lors d'un arrêt, laissant toutes leurs affaires. Ils ont finalement été retrouvé 5 heures plus-tard errant devant une supérette.

Le procédé des faux-taxis est bien connu. Un rabatteur vous approche dans l'aéroport, vous demande votre destination et de suite vous fait une offre, en la comparant aux prix pratiqués par les taxis officiels. Vous montez alors dans un bus, dont le chauffeur est complice, vous descendez à une aire de repos ou une sortie de l'autoroute toute proche où vous attend le taxi.  Cette pratique n'est pas nouvelle, et si en général vous arrivez à destination, il est déjà arrivé que certains voyageurs se fassent détrousser par le chauffeur.

En conclusion, payez un peu plus cher le taxi mais arrivez sain et sauf à destination.

Source: http://www.chinapost.com.tw/taiwan/national/national-news/2011/06/03/304791/Indonesian-couple.htm
zp8497586rq
zp8497586rq

1 COMMENT

  1. Et puis il y a aussi la solution de prendre le bus si on n’est pas trop chargé. Il y a suffisamment de lignes et d’arrêts pour arriver pas trop loin de chez soi pour un prix très faible.
    Deuxième solution, commander une voiture à l’avance. C’est aussi moins cher que le taxi. C’est toujours ce que je fais.

Comments are closed.