Un sanctuaire pour les renards volants de Formose

0

Au large de la côte nord-est de Taiwan, la petite île de Gueishan abrite parmi les derniers spécimens de renards volants de Formose (Pteropus dasymallus formosus), une chauve-souris géante menacée de disparition. Le ministère de l’Agriculture a annoncé hier son intention d’y créer une zone de conservation pour tenter d’enrayer ce processus.

L’établissement de cette aire de protection pourrait permettre à la population de renards volants d’augmenter à nouveau, alors qu’elle a chuté de manière drastique au cours des dernières décennies, a indiqué Yen Jen-piao, le directeur du bureau de la Forêt au ministère.

Cette chauve-souris, la plus grande parmi la trentaine d’espèces que compte Taiwan et qui peut atteindre 1 m d’envergure, a, en particulier à partir des années 70, été recherchée pour sa viande ou comme animal de compagnie. Un engouement qui paraît moins curieux quand on sait qu’en chinois, chauve-souris se dit « bianfu » et rime avec « fu », qui veut dire « bonheur », a indiqué Lin Hua-ching, du bureau de la Forêt.

« Après 1976, il est devenu très difficile d’en trouver à l’état sauvage », a-t-il poursuivi. L’espèce a été observée en de rares occasions, comme en 2005 sur l’île Verte et l’année suivante sur l’île de Gueishan, où une colonie de renards volants relativement important a été découvert.

Paru le 13 janvier 2010, Taiwan Info

NO COMMENTS