Le gouvernement s’est rangé à l’avis rendu par la commission mise en place par le ministère de l’Intérieur en vue d’un réaménagement important de la carte administrative à Taiwan. Sont ainsi confirmées l’obtention par le district de Taipei du statut de municipalité spéciale, et la fusion de la municipalité et du district de Kaohsiung au sein d’une municipalité spéciale, une décision qui a aussi été prise pour les district et municipalité de Taichung, dans le centre de l’île, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Su Jun-pin.

Ce réaménagement a été rendu possible après le vote du Parlement, en avril dernier, d’un amendement à la Loi sur les collectivités locales. Il permettra aux collectivités territoriales obtenant le statut de municipalité spéciale de bénéficier d’un plus grand nombre de fonctionnaires et de ressources administratives et budgétaires plus importantes, tandis qu’elles seront placées sous un contrôle administratif plus direct du gouvernement. Le Premier ministre, Liu Chao-shiuan, a en outre tranché en faveur de la fusion du district et de la ville de Tainan au sein d’une unique municipalité spéciale, un point sur lequel la commission n’avait pu trouver d’accord. Cette décision préfigure une politique de développement centrée autour de sept régions, a-t-il indiqué. Concernant Tainan, pourtant moins peuplée que les autres municipalités spéciales, Liu Chao-shiuan a déclaré avoir tenu compte de son importance historique et culturelle. « La municipalité spéciale de Tainan a un double rôle à jouer, a précisé Jiang Yi-huah, le ministre de la Recherche, du Développement et de l’Evaluation. Elle fait partie intégrante de l’une des trois grandes aires urbaines (du pays) et peut contribuer à dynamiser les districts de Yunlin et Chiayi. »

Une fois la réforme mise en place, en 2010, Taiwan comptera cinq municipalités spéciales et 17 villes et districts, répartis en sept régions, chacune tirée par une « locomotive » à même de stimuler son développement. La réforme administrative devrait en outre avoir un impact important sur la politique locale puisque les circonscriptions électorales devront être redessinées afin de permettre l’élection d’un nombre plus important de membres pour chacune des Assemblées municipales concernées.

Les élections municipales et districtales prévues le 20 décembre prochain seront maintenues pour les collectivités territoriales dont le statut n’évolue pas, mais seront repoussées à Kaohsiung, Tainan, Taichung et Taipei, où le chef du district et les membres de son assemblée verront leur mandat prolongé d’un an.

Source: Taiwan Aujourd’hui

1 COMMENT

Comments are closed.