Typhon Morakot: un mois après

3

Plus d’un mois déjà. Un mois que Morakot a déversé sa violence sur Taiwan. Vous le savez, le sud a été salement touché.

Au moins 770 morts et encore plus de 4000 réfugiés, hébergés temporairement dans des communautés religieuses, des casernes militaires ou des préfabriqués (espèrons que le temporaire sera vraiment temporaire) Des éboulements de terrain auront rasé des villages de la carte, je pense à Hsiaolin et une partie de Namasia, tous deux dans le comté de Kaohsiung. C’est pas très loin de chez moi, j’y passais souvent d’ailleurs, on allait aux stations thermales de Baolai, on se baignait dans la rivière Laonung, magnifique région. Une quarantaine d’autres villages ont également été meurtri. Plus de 60 communautés seront peut-être relocalisées si les experts décident que leurs situations géographiques actuelles sont dangereuses et sensibles aux éboulements.

Le gouvernement a débloqué 120 milliards de dollars taiwanais (2,5 milliards d’euros) pour reconstruire les communautés perdues, les ponts et routes cassés et repenser à une nouvelle politique d’occupation des sols en montagne. Le village de Taimali, dans le comté de Taitung, panse ses plaies. La rivière avait débordé et les maisons proches ont été emportées par la puissance de l’eau vers le pacifique tout proche. Là-bas aussi ca reconstruit. La route numéro 9 est ouverte, mais la départementale 20 est toujours fermée. L’accès vers Taitung par le sud ne peut donc se faire que par la 9, qui passe par Fangshan et rejoint Dawu, sur la côte Est.

A Tainan, les inondations ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Les habitants ont nettoyé, rangé, reconstruit avec l’aide de millers de bénévoles, taiwanais et étrangers, venu de toute l’île. Les villages touchés de la plaine des comtés de Tainan, Kaohsiung et Pingtung ont aussi retrouvé une vie « normale ». Les rues sont propres, les maisons ont été nettoyées, la boue évacuée. Mais ce typhon restera dans les mémoires de beaucoup ici pour pas mal d’année …

3 COMMENTS

  1. Bonsoir, merci beaucoup pour les informations sur ce qui s’est passé !!
    Je me demandais en fait, est-ce que la population avait été prévenu que le typhon arrivait ? Est-ce que des mesures spéciales avaient été prises, comme par exemple évacuation ou autre ?
    Bonne soirée !

  2. Bonjour,

    oui, nous sommes toujours averti de l’arrivée d’un typhon et pouvons en conséquence, nous préparer. Néanmoins, pour Morakot, cela a été plus difficile.

    Alors qu’il était prévu qu’il passe par le nord, et donc les autorités ont privilégié les préparations et évacuations dans cette zone, il s’est en fait dirigé plus vers le centre de l’île et a ralenti sa course. Il est resté durant 4 jours au-dessus de Taiwan.

    La périphérie du centre du typhon était chargée de cumulus et il n’a pas cessé de pleuvoir durant 3 jours dans le centre et le sud de Taiwan et très fortement. Au bout du deuxième jours, les premiers éboulements de terrains et inondations ont tué. Des villages en montagne ont été bloqués et personnes ne pouvait soit en descendre, soit y monter.

    Il semble que tout le monde ait été surpris par sa violence alors qu’il était catégorisé en catégorie 3.

Comments are closed.