Les derniers chiffres officiels donnés hier soir sont de 141 morts et 440 disparus, dont une majorité a certainement été engloutie par les coulées de boue dans le village de Hsiaolin.

Le gouvernement a voté un texte permettant le déblocage de 100 milliards de dollars taiwanais (2 milliards d’euro) sur une période de 3 ans. La somme sera destinée à la reconstruction des villages, des bâtiments publics, des routes, des ponts et à la sécurisation de lieux potentiellement dangereux, dont l’aménagement des rivières. Le gouvernement exclu de reconstruire dans les zones sinistrées, particulièrement les villages de Hsiaolin et Namashia, dévastés par des coulées de boue. Les villageois sont inquiets et ne savent pas où sera établi leur nouveau village. Beaucoup vivent sur ces terres depuis des générations et sont propriétaires, les délocaliser, toujours dans la région, mais pas sur leur terre, sera un vrai « casse-tête » administratif.

Une allocation d’urgence de 20,000NTD (env. 445 euros) a été donnée à chaque foyer ayant été victime d’inondation ayant un niveau d’eau supérieur à 50cm. Plus de 136 000 foyers sont concernés par cette mesure.

Plusieurs ministres et officiels ont donnés leur démission, critiqués pour leur mauvaise gestion des efforts de secours. Un remaniement ministériel est prévu pour début septembre. Concernant l’éboulement de terrain ayant causé la mort de centaine de personnes dans le village de Hsiaolin, une enquête a été ouverte pour définir si les nouveaux travaux de construction d’un tunnel pour l’alimentation en eau vers ces villages depuis le réservoir de Tsengwen pourrait avoir été une des causes de l’éboulement.

Plantation darbres à bétel
Plantation d'arbres à bétel

Une nouvelle politique d’occupation des sols semblent voir le jour, l’agriculture en montagne est particulièrement visée. Beaucoup de villages en moyenne montagne cultivent l’arbre à bétel, dont les racines s’enfoncent peu dans le sol, laissant une terre meuble et propice aux glissements de terrain. Les constructions de maison en zone dangereuse seront également interdites.
Enfin, une nouvelle agence gouvernementale regroupant l’office des eaux (Water Ressources Agency) et le bureau des sols devrait être créée. Ce serait une super-agence avec également pour mission l’aménagement du territoire, concept encore très marginal à Taiwan.

409 élèves de 9 écoles élémentaires ne pourront pas faire leur rentrée scolaire prévue le 1er septembre. Leurs écoles ont été soit détruites, soit sont encore en phase de nettoyage et ne seront pas prêtes pour la rentrée. Des salles de classes temporaires seront aménagés dans les camps de Jiashien, Hsiatun et Taimali.

Le gouvernement a déclaré 3 jours de deuil commençant demain samedi, et jusqu’à lundi.

Sources:
http://www.taipeitimes.com
http://www.etaiwannews.com
http://www.cna.com.tw
http://taiwantoday.tw

NO COMMENTS

Laisser un commentaire