Les enseignants et les militaires paieront des impôts

1

L’exemption fiscale dont bénéficient le personnel de l’armée depuis 1944, ainsi que les enseignants travaillant dans les jardins d’enfants, écoles primaires et collèges depuis 1979, devrait être rapidement supprimée. L’amendement de la loi de l’impôt sur le revenu prévoyant cette suppression, qui vient d’être approuvé par le Cabinet, sera soumis aux députés « dans les plus brefs délais », a indiqué hier le ministre de l’Information, Su Jun-pin.

Cette réforme, qui concerne environ 350 000 personnes, devrait se traduire pour l’Etat par quelque 16 milliards de dollars taiwanais supplémentaires, a précisé le ministre des Finances, Lee Sush-der. La première année, a-t-il expliqué, cet argent sera reversé aux ministères de l’Education et de la Défense pour financer divers projets d’aide aux enseignants et militaires.

La nouvelle a été saluée par le président de l’Association nationale des enseignants, Kevin Wu, qui a rappelé que les exemptions dont bénéficiaient le corps enseignant n’étaient plus en phase avec la situation actuelle. Elles avaient été décidées en des temps où l’Education avait du mal à recruter et où les salaires étaient, dans ce secteur, peu attractifs.

Le Parti démocrate-progressiste (DPP), dans l’opposition, a applaudi une mesure qu’il avait lui-même – en vain – tenté d’imposer lorsqu’il était au pouvoir. Le député DPP Tsai Huang-liang s’est toutefois étonné que le parti au pouvoir aujourd’hui, le Kuomintang, s’attribue le crédit d’un amendement qu’il avait boycotté il y a quatre ans, alors qu’il était dans l’opposition.

Avec l’aimable participation de Taiwan Info

1 COMMENT

  1. suppression des privilèges d’une frange de la population voulue et acceptée par tous… c’est pas en France qu’on risque de voir cela.

Comments are closed.