Faites vos jeux, rien ne va plus !

3

« Faites vos jeux, rien ne va plus ! » C’est peut-être ce qu’entendront bientôt les visiteurs de Kinmen, Matsu ou Penghu, ces archipels situés dans le détroit de Taiwan, sous juridiction de la République de Chine. Le gouvernement, par la voix de Huang Wan-hsiang, le vice-ministre de la Planification et du développement économiques, s’est en effet déclaré vendredi en faveur de l’autorisation des casinos sur ces îles, pour peu que ceux-ci soient intégrés à un complexe hôtelier et de loisirs.

Cette prise de position, qui suppose toutefois la légalisation préalable des jeux d’argent par le Yuan législatif, s’inscrit dans un vieux débat sur l’opportunité de stimuler le développement de ces territoires par l’industrie du jeu.

D’après un sondage d’opinion réalisé en juillet dernier, 44% des Taiwanais sont favorables à ce projet, contre 36% qui s’y opposent. La part des partisans de la légalisation des jeux d’argent monte à 47% chez les habitants des archipels, les premiers concernés par cette mesure.

Selon Huang Wan-hsiang, l’industrie du jeu y permettrait la création de 5 000 emplois et de 15 000 à 20 000 emplois indirects.

Avec Taiwan Info

3 COMMENTS

  1. ABSOLUMENT SCANDALEUX.
    L’archipel de Peng-Hu est un trésor. Au lieu de mettre en valeur son patrimoine culturel et naturel, quelques politiciens et entrepreneurs essaient d’attirer un commerce qui implique FORCÉMENT corruption et criminalité. Les investisseurs du jeu ne sont pas taiwanais, les fortunes espérées ne retomberont pas donc dans la poches des habitants de Peng-Hu mais repartiront aux USA et à Macau, Singapour. Quel type de population sera attirée par ces jeu ?
    Le tourisme de masse proposé est à l’opposé d’un développement économique sain, durable basé sur l’environnement et la culture. C’est l’anéantissement assuré de l’hébergement en petites auberges, des petits restaurants et des activités d’éco-tourisme. Il est très facile aussi d’imaginer les conséquences écologique d’une multiplication du nombre de bus, d’avions, de scooter des mers et de la consommation de « seafood »…
    Espérons que les locaux et les visiteurs sauront réagir.
    Espérons aussi que Taiwan Mag fournisse un article de qualité expliquant la position des opposant à ce projet au lieu de répéter les chiffres rêvés du gouvernement.
    Un lien pour les sinophones : http://lovepenghu.blogspot.com/

  2. Bienvenu dans le merveilleux monde du KMT !
    De détruire un pays, la nature, un peuple, ils s’en foutent complètement!
    Seul leur petit enrichissement personnel ainsi que de vouloir ce faire un max de pognon a très court terme au mépris de tout le reste les intéressent
    Ils n’ont toujours rien compris et refont EXACTEMENT les mêmes erreurs du passé.

    L’histoire ne retiendra d’eux que ce sont uniquement des losers prêts à vendre leur mère pour 1 $

    J’attends avec impatience la réponse du fanatique tortue nous expliquer que c’est pour le  »bien et la gloire de la grande chine unique qui dominera le monde pendant 2000 ans »

Comments are closed.