La plus vielle dame avec un tatoutage traditionnel sur le visage s’est éteinte à l’âge de 110 ans.

Issue d’une tribu des Atayal, du village Hsiangpi, Miaoli County, Wu Lan-Mei a été reconnue « trésor national vivant » en raison de l’ornement traditionnel sur son visage. Elle a été tatoué à l’âge de 13 ans et n’a jamais vécu en dehors de son village.

Lorsque l’on lui rendait visite, il était de rigueur d’apporter en présent une bouteille de vin de riz et des paquets de cigarettes. Elle portait volontier sa robe traditionnelle pour saluer les visiteurs et les amuser par des chansons traditionnelles.

Son petit-fils racontait qu’il était ivre bien plus tôt que sa grand-mère qui avait, paraît-il, une descente d’enfer. Wu Lan-Mei se satisfaisait d’un simple repas composé de légumes sauvages et gruau de riz.
Avant de tomber malade en 2006, elle fumait encore sa pipe en bambou. Elle a été hospitalisé suite à une pneumonie qui l’a bien fatigué. Elle ne s’en était jamais vraiment remise. Elle avait encore toutes ses facultés mentales.

Le 4 novembre, elle a été transféré au service de soins intensifs de l’hôpital Da Chien suite à la dégradation de son état de santé. Elle est partie rejoindre ses ancêtres ce vendredi 21 novembre.
La cérémonie de l’enteremment aura lieu dimanche 30 novembre.

NO COMMENTS