Le recteur de la mosquée de Taipei encourage l’île à profiter de l’essor du marché halal mondial

0

Taiwan devrait développer le secteur agroalimentaire halal afin de renforcer sa présence sur les marchés des pays musulmans, a préconisé Salahuding Ma Chao-yen, le recteur de la grande mosquée de Taipei, dans une interview à l’Agence centrale de presse (CNA).

La mosqué de Taipei
La mosqué de Taipei

Dotée d’une recherche agronomique de qualité, de technologies agroalimentaires de pointe et de programmes de développement des aliments santé, « l’île a tout ce qu’il faut pour jouer un rôle pivot dans ce secteur », a noté le responsable religieux, qui a assisté la semaine dernière à la Conférence mondiale de l’alimentation halal, à Bangkok, en Thaïlande.

La Thaïlande, justement, ambitionne de devenir la plaque tournante de cette industrie en Asie. Bangkok a ainsi favorisé la mise en place d’organismes de certification halal et de promotion commerciale de ces aliments.

En comparaison, Salahuding Ma Chao-yen regrette la « passivité » des autorités taiwanaises et a appelé le ministère de l’Economie à mettre au point un plan de développement à moyen terme de ce secteur.

En effet, l’alimentation halal, dont le marché mondial était estimé l’an dernier à 600 milliards de dollars américains, est, d’après lui, l’une des niches les plus lucratives de l’industrie alimentaire.

Taiwan ne dispose que d’un marché intérieur réduit en la matière : elle ne compte qu’environ 50 000 musulmans pratiquants, auxquels s’ajoute une centaine de milliers d’Indonésiens employés sur l’île. L’île pourrait néanmoins apporter sa technologie aux petites et moyennes entreprises des pays musulmans qui assurent aujourd’hui l’essentiel de la production halal, estime Salahuding Ma Chao-yen.

NO COMMENTS

Laisser un commentaire