Les thés Oolong

0

L’île de Taiwan, annexée par les Chinois à la fin du XVIIème siècle, a commencé par produire du thé en très petites quantités à partir de plants de théiers transplantés du Fujian. Ce n’est qu’avec la prise de pouvoir en Chine continentale par les communistes en 1949 que la production a été considérablement diversifiée et augmentée.

L’île, extrêmement fertile, présente des conditions de culture idéales : plantations d’altitude où la température est toujours comprise entre 12 et 20°C, avec une bonne humidité.
Taiwan est réputée pour ses thés semi-fermentés appelés Wu Long, ce qui signifie  » dragon noir  » en chinois. Ceux-ci peuvent subir des fermentations très variables selon les plantations.

Taiwan produit également des thés verts et noirs, dont les plus connus sont les thés fumés « Tarry Souchong », réputés pour leur force peu commune.

OOLONG JADE IMPERIAL

Thé pour le matin, le repas et l’après-midi

Une cueillette exceptionnelle, d’une extrême finesse, originaire de la région montagneuse de Nantou, à Taiwan. Très beau travail de la feuille qui a été roulée en petites boules d’un vert intense, très lumineux, après avoir subi une fermentation intermédiaire, de l’ordre de 30 à 40% environ.

L’infusion, très douce, à la fois beurrée et vanillée, dégage un bouquet floral intense, aux subtiles notes de fleurs blanches, de magnolia, de glycine et de fleur de tiaré. Elle donne à la tasse une liqueur jaune paille, très douce, sans aucune astringence, à la texture lisse et soyeuse. On y retrouve le bouquet floral de l’infusion, mais d’une plus grande complexité, associé à quelques notes vertes et rosées.

Extrême longueur en bouche de la liqueur qui donne l’impression de conserver sur le creux de la langue un doux pétale de fleur.

OOLONG DONG DING

Thé pour le matin et l’après-midi

Fermentation intermédiaire : 30 à 40%. Ce thé, qui pousse sur la montagne du même nom signifie  » Pic glacé « . Il est considéré par les amateurs comme l’un des meilleurs de Taiwan. La feuille, perlée et moyennement fermentée, donne à la liqueur une couleur particulière, jaune-orangé, unique dans l’univers du thé. Son parfum est à la fois soyeux et vif, son goût rappelle l’aspect fleuri des Wu Long peu fermentés et celui, plus fruité et boisé, des Fancy. Un cru exceptionnel.

GRAND OOLONG TOP FANCY

Thé pour l’après-midi et le soir

Fermentation très forte : 70% et plus. Le plus célèbre des  » Dragons Noirs « . Récolté au printemps, il est très riche en bourgeons dont la saveur de raisin mûr se marie remarquablement aux notes sombres et boisées des feuilles plus basses. D’une très grande subtilité, ce thé, pour exprimer toute sa délicatesse, doit impérativement être préparé dans des conditions parfaites, selon les règles du Gong Fu Cha.

OOLONG BAO ZHONG IMPERIAL

Thé pour le matin et l’après-midi

Fermentation légère : 10%. Il s’agit de l’un des thés les plus célèbres de Taiwan. Son nom signifie en chinois « emballé dans du papier » et rappelle que ce type de thés, avant de fermenter, est enveloppé dans une feuille de papier de coton blanc pour préserver la délicatesse de ses feuilles. Très beau thé à larges feuilles torsadées, qui donne une liqueur jaune paille, à l’arôme fleuri presque poivré, évoquant le narcisse et le jasmin, et qui allie magistralement verdeur et douceur.

BUTTERFLY OF TAIWAN

Thé pour l’après-midi et le soir

Fermentation très forte : 70% et plus. Superbe thé, délicat et parfumé. Toutes les caractéristiques des Wu Long sont ici bien marquées : c’est le thé à goûter en priorité pour découvrir ces thés typiques de Taiwan. Boisé et mielleux, rond et long en bouche. A déguster impérativement nature.

OOLONG FANCY

Thé pour l’après-midi et le soir

Fermentation très forte : 70% et plus. Très bel Wu Long, sombre et subtil. Plus de force que le Butterfly of Taiwan

SHARE
Previous articleLogiciels
Next articleLes thés fumés
Portail d'information francophone de Taiwan, nous proposons une actualité régulière, des reportages, des interviews,...

NO COMMENTS